jeudi 7 août 2008

Lamentable démontage à Leuze

La vieille cabine de signalisation de Leuze a été effacée du paysage. L'intérêt de l'association de sauvegarde "Patrimoine ferroviaire et Tourisme" (PFT) n'a pas été entendu. En 1993, le PFT avait fait une demande de sauvegarde auprès de la SNCB. Un accord de principe est obtenu, sans toutefois préciser de modalités. La cabine ne pouvait pas être démolie tant que la sous-station de signalisation qu'elle renfermait n'était pas déplacée. La cabine Siemens de Leuze fut remplacée par un poste "tout relais" en 1993, ce poste se trouvant dans un wagon fermé situé juste à côté. L'ancienne cabine n'a cependant pas été épargnée par le temps. L'idée du PFT était de la démonter et de la remonter au Musée du Rail à Saint-Ghislain. Coût de l'opération: 50.000 euros. La SNCB avait marqué son accord pour financer 16.000 euros. Appel à l'aide financière fut donc lancé par le PFT auprès de la Région Wallonne, de la Communauté française, de la commune de Leuze... pour boucler le budget. Echec! L'espace deviendra un parking! Petit soulagement pour le PFT, il reste un édifice presque similaire à Quenast. Presque, car la cabine de Leuze était unique en son genre! Quelle époque...

mercredi 23 juillet 2008

Direction Mouscron!

L'aventure de la Saga Gares continue au pays de Mouscron. Nous vous y donnons rendez-vous dès maintenant! Le Blog est accessible d'un simple CLIC!

Belle promenade...

jeudi 17 juillet 2008

Herseaux, la gare de Toubac

Nous approchons de Mouscron. Avant d’atteindre la cité des Hurlus, la gare d’Herseaux s’offre à nous. Le chemin de fer est arrivé ici en 1842, année de la mise en service de la station. Herseaux, ce fut aussi le point d’arrêt d’« Herseaux Place » situé au cœur du village. La France est toute proche… Le chemin de fer à Herseaux se développait jadis, en venant de Tournai, d’une part vers Mouscron, de l’autre vers Roubaix, ce qui a donné à la station herseautoise le statut de « gare-frontière ». Cette bifurcation vers la France inaugurée en 1881 perdra son intérêt au lendemain de la Grande Guerre suite à la concurrence du tramway. Aujourd'hui, Herseaux "gare" vit bien sa modernité sous l'oeil attentif de "Toubac". L'arrêt de Herseaux-Place a par contre été supprimé en 1984.

lundi 7 juillet 2008

Direction Mouscron via... Templeuve

La Saga Gares prend la direction de Mouscron. Nous sommes sur la ligne 75 A, un axe de 18,2 km entre Tournai et la Cité des Hurlus mis en service en 1842. Après Froyennes (que nous avons abordé précédemment), la ligne arrive à Templeuve. Ce petit village du Tournaisis a connu deux gares. La première, construite dans le style classique de l'Etat belge, avec un corps central à étage et deux ailes, a été détruite en 1917. Un nouveau bâtiment fut construit et mis en service en 1920. Ce bâtiment est toujours là, aujourd'hui, trônant au coeur de ce qui fut jadis un "quartier de la gare" très animé. Le train ne s'arrête plus à Templeuve depuis 1984.

mercredi 2 juillet 2008

Enghien, la gare a 142 ans!

Bienvenue à Enghien! C’est ici que nous arrêterons notre périple sur la ligne 94 qui se prolonge vers Halle via Petit-Enghien, Bierghes, Saintes et Beert-Bellingen. A Enghien, nous sommes au croisement de cette ligne venant de Tournai via Ath et de la ligne 123 qui reliait jadis Grammont à Braine-le-Comte. La gare d’Enghien a été mise en service le 16 janvier 1866 à l’inauguration de la ligne 94 entre Tournai et Halle. Un an plus tard, l’axe Geraardsbergen-Braine-le-Comte (ligne 123) via Enghien était ouvert. Le bâtiment principal a été érigé dans le style néo-renaissance flamande. Il a été rénové à la fin des années 1990 et présente aujourd'hui un visage très fidèle à celui de ses origines.



jeudi 26 juin 2008

A Marcq, on expédiait chevaux et bestiaux...

Bienvenue à Marcq! Nous sommes à quelque 2 km d'Enghien. Le chemin de fer est arrivé ici en 1866. Marcq a été équipé d’une gare assez modeste en 1877. Elle disposait d’un bâtiment des recettes, d’une rampe de chargement, de deux voies de cour, d’un pont à peser et d’une cabine de signalisation. Pas de raccordement industriel privé, cependant. Le 15 septembre 1881, Marcq est devenue accessible aux grosses marchandises, « aux expéditions de chevaux, bestiaux, équipages et tapissières ». La gare fut élevée au rang de « halte » en août 1886. Le point d’arrêt de Marcq a été supprimé en 1984 lors du plan de restructuration IC-IR des chemins de fer (Photo B. Dieu, PFT, avril 84). C'est ici, aujourd’hui, que le nouveau tronçon de la ligne 94 modernisée (Marcq-Ath) retrouve le tracé original de la ligne dessiné en 1866…

jeudi 19 juin 2008

Silly: un village, deux gares...

Le chemin de fer est arrivé à Silly en 1866. Le 16 janvier de cette année-là était mis en service le tronçon entre Ath et Halle de la ligne 94. La gare, d’abord point d’arrêt avec une infrastructure provisoire, sera équipée d’un bâtiment « voyageurs » en 1870. La station aura les honneurs de deux raccordements industriels, la sucrerie et la fabrique de chicorée locale. La gare de Silly sera délocalisée en 1985 sur son site actuel lors de la modernisation du tracé de la ligne 94 entre Ath et Marcq. L'ancienne gare a aujourd'hui complètement disparu. La nouvelle station est, quant à elle, très proche de Bassily dont la gare avait été mise "hors-jeu" par la modernisation de la ligne...